Déchets et Tri

Le tri, la collecte, le recyclage ou l’élimination de nos déchets constituent des enjeux majeurs pour l’amélioration de notre environnement.

Actuellement, nous trions et apportons au centre du village les emballages plastiques, le verre, le papier et le tissu. Les ordures ménagères non recyclables sont collectées, une fois par semaine, le mardi matin devant chaque maison.

Afin d’inciter chacun à produire moins de déchets, le Symat (Syndicat mixte de collecte des déchets) lance une nouvelle étape dans sa politique pour inciter les usagers à diminuer leurs ordures ménagères et en réduire le coût de gestion : la Taxe Incitative. Il ne s’agit pas d’une taxe supplémentaire, mais d’un changement du mode de calcul de la taxe existante.

La taxe actuelle, Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères, est calculée uniquement sur la valeur locative du bien, quelle que soit la production réelle de déchets. Comme la TEOM, la Taxe Incitative restera collectée auprès du propriétaire au sein de la Taxe Foncière et récupérable auprès des locataires.

La taxe incitative sera composée :

D’une part fixe calculée en fonction de la valeur locative de votre logement ;
D’une part incitative calculée en fonction du volume d’ordures ménagères collecté. Cette part variable permet de couvrir le coût du traitement des ordures ménagères que vous produisez.

Deux systèmes sont proposés :

La collecte :

Le SYMAT fourni un bac jaune pour y déposer les recyclables secs (hors papier et verre).

Le bac vert d’ordure ménagère est équipé d’une puce qui calculera le nombre de fois où le bac est relevé pour déterminer la part incitative. Seul le bac d’ordures ménagères sera pris en compte pour le calcul de cette part variable. La Taxe Incitative sera donc basée sur le volume estimé d’ordures ménagères collectées, et non sur son poids (ex : volume du bac vert multiplié par le nombre de relevés). Les bacs verts et jaunes sont relevés alternativement 1 fois par semaine. C’est vous qui décidez de sortir votre bac ou pas le jour de la collecte. Plus les déchets sont triés et réduits, plus votre part incitative sera réduite.

L’apport volontaire :

Le SYMAT installe des points d’apport volontaire semi-enterrés répartis dans le village. Chaque maison est dotée de badges d’authentification permettant d’ouvrir les collecteurs d’ordures ménagères. Les colonnes correspondantes déterminent, grâce à la lecture des badges, le montant de la part incitative (le nombre de fois où vous déposez vos sacs multiplié par le volume du collecteur de la colonne). Plus les déchets sont triés et réduits, plus votre part incitative sera réduite.

Seules les colonnes d’ordures ménagères sont équipées de lecteur de badge. Vous pouvez ainsi utiliser les bacs de tri et les bornes de récup’verre autant de fois que nécessaire sans incidence sur votre facture, en respectant les consignes de tri rappelées sur www.symat.fr.

Le point d’apport central regroupe tous les containers utiles ordures, emballages recyclables, papiers, verre, tissus. Les points d’apport excentrés regroupent les containers ordures, et emballages recyclables.

Ce système a vocation à se généraliser dans les années futures car il génère d’importantes économies de gestion dans la collecte des déchets. Ces économies devraient se ressentir, à terme, sur le montant des taxes.

Si l’on retient cette dernière option pour 2021 :

Le coût d’investissement des équipements nécessaires (estimé à environ 100 000 €) sera intégralement pris en charge par le SYMAT pour 2021, de l’enfouissement des colonnes à l’aménagement des aires de stationnement.

Il nous semble que cette opportunité est à saisir car elle pourrait bien ne pas être pérenne dans les années futures.

L’empreinte carbone de la collecte se trouve grandement diminuée par la concentration des points de collecte (ex : pour Cieutat 3 points au lieu d’environ 300 foyers).

Les collecteurs semi-enterrés sont nettement plus propres que les zones de collecte actuelles.

Quelque soit l’option retenue, les nouvelles règles de facturation s’appliqueront à compter de 2022, l’impact du nouveau système de facturation sera notifié en fonction des volumes collectés en 2021

Résultats de l’enquête réalisée auprès des cieutatois : 139 réponses dont :

11 sans avis
77 pour l’apport volontaire
51 pour enlèvement au domicile